BURN OUT: UNE PIERRE SUPPLEMENTAIRE VERS LA CONSTRUCTION DE TABLEAUX DE MALADIES PROFESSIONNELLES SPECIFIQUES

dcffac8f

 

A l’instar du rapport TERRA NOVA, de l’avis du CESE et de nombreuses parties prenantes, les sénateurs socialistes ont élaboré une proposition de résolution datée du 23 juillet 2014 et appelant l’ensemble des pouvoirs publics et des partenaires sociaux à réfléchir aux modalités qui permettraient une reconnaissance en maladies professionnelles des affections résultant d’une exposition à des risques psychosociaux d’origine professionnelle, et qui se caractérisent notamment par un état de stress post-traumatique, d’épuisement manifeste, par une dépression ou par des complications somatiques spécifiques.

En outre, ces sénateurs préconisent la réalisation systématique d’une étude d’impact sur les risques psychosociaux d’origine professionnelle en cas de projet de restructuration, transmise au comité d’entreprise, au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou, à défaut, aux délégués du personnel. Une telle mesure ne manquera pas d’égayer la rentrée des sociétés d’expertise auprès des CHSCT.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s