Syndrome anxio-dépressif reconnu comme maladie professionnelle

frustration-thumbLe syndrome anxio-dépressif survenu dans le cadre d’un fait accidentel soudain peut fonder une qualification d’accident du travail. Plus rarement, la demande de prise en charge de cette typologie de pathologie est vectorisée sur le fondement d’une demande de reconnaissance individuelle de maladie professionnelle via la saisine du CRRMP. La CPAM de sochaux vient ainsi d’admettre la prise en charge d’un syndrome anxio-dépressif concernant un salarié de PSA: en l’espèce, le CRRMP a admis  « le fait que M. H. est dépressif à cause d’un événement lié au travail et faisant suite au licenciement de son frère jumeau pour vol ». Pour plus d’informations, voir l’article sur le site « lepays.fr« .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s